fbpx

Un biomarqueur de l’insuffisance rénale aigüe prometteur chez le chien

27 January 2020 – News

La lipocaline associée à la gélatinase neutrophile (NGAL) a été largement étudiée en tant que biomarqueur précoce des lésions tubulaires et de la maladie rénale aiguë (MRA) chez l’homme.

Chez le chien, certaines études ont déjà conclu que la concentration de NGAL pouvait prédire la MRA azotémique plus tôt que la concentration sérique de créatinine, détecter correctement la MRI non azotémique et prédire la récupération rénale.

Cette étude prospective visait à évaluer l’utilité du NGAL urinaire pour la caractérisation de la MRA en matière de réactivité volumique, de statut inflammatoire, de présence d’infection et de pronostic. Quatre-vingt-six chiens ont été regroupés en tenant compte de la gravité de la maladie rénale aiguë et des paramètres énumérés ci-dessous. Dans chacun d’eux, le NGAL urinaire a été mesuré en utilisant un test ELISA en sandwich commercial.

Les résultats ont montré que la présence de cette lipocaline était plus élevée dans la population globale de chiens par rapport au contrôle, confirmant sa pertinence en tant que biomarqueur sensible de la maladie rénale aiguë. Aucune relation n’a été trouvée entre le statut septique et non septique ni entre les survivants et décédés. Néanmoins, l’influence inflammatoire sur les résultats de ce biomarqueur a été mise en évidence, les interprétations doivent donc être particulièrement prudentes chez les animaux présentant une inflammation systémique.

Une autre découverte intéressante était que les résultats de NGAL plus élevés chez les chiens avec souffrant d’une MRA étaient indépendants du grade, suggérant la présence de lésions tubulaires même dans les stades précoces de la maladie.

Outre son manque de spécificité, NGAL est très sensible à cette affection, les auteurs proposent donc sa combinaison avec les données de chimie urinaire et les critères IRIS pour faciliter la caractérisation de la MRA chez le chien.

Monari E et al. Urine neutrophil gelatinase-associated lipocalin to diagnose and characterize acute kidney injury in dogs. J Vet Intern Med. 2019 Nov 9. doi: 10.1111/jvim.15645.