Vétérinaires autour du monde – Chris Papantonio

29 July 2020 – World Vets

Je m’appelle Chris Papantonio et je suis australien. J’ai obtenu mon diplôme à l’Université de Sydney en 2005 et j’ai commencé à travailler dans une clinique mixte immédiatement après l’obtention du diplôme.
En 2008, j’ai acheté un hôpital vétérinaire avec un autre partenaire commercial et j’ai passé du temps à construire l’hôpital.
Notre objectif était de faire de l’hôpital une clinique compétitive offrant des diagnostics de haute qualité et certains services spécialisés. Nous avons rapidement réalisé que la formation continue nous aiderait à atteindre ces objectifs.
Personnellement, non seulement j’ai cherché des cours en Australie mais aussi à l’étranger. En parcourant le monde en suivant divers cours, nous avons pu atteindre cet objectif. Nous avons la réputation de fournir des services vétérinaires de haute qualité et acceptons les cas référés des cliniques voisines.
En 2009, j’ai voyagé aux États-Unis et j’ai passé du temps avec des professionnels pour installer un laboratoire de reproduction à l’hôpital. En 2012, j’ai voyagé en Allemagne et j’ai suivi une série de cours d’endoscopie afin que nous puissions offrir une large gamme de services endoscopiques au sein de la Clinique.
Nous offrons également une large gamme de services orthopédiques au sein de la clinique et cela a été possible en suivant un certain nombre de cours en Australie mais aussi à l’étranger, y compris un cours avancé AOVET en Italie, un cours de prothèse totale de hanche en Allemagne et une série de cours de chirurgie du rachis au Royaume-Uni. J’ai également assisté à des conférences et symposiums ESVOT en Italie et en Suisse.
Je suis également inscrit au certificat avancé de médecin généraliste en orthopédie des petits animaux avec Improve International qui nous a permis de voyager en Italie, en Espagne et au Royaume-Uni pour compléter les modules.
Non seulement mes expériences à l’étranger ont été formidables pour me développer personnellement et professionnellement, mais cela m’a également permis d’élargir mon réseau. Il est bon de parler à d’autres vétérinaires et d’obtenir des points de vue de diverses régions du monde. J’ai rencontré des vétérinaires d’autres pays et formé des amitiés que je n’aurais pas pu avoir en restant en Australie.
Pour ces raisons, j’encourage les vétérinaires à envisager des cours de formation continue à l’étranger car mes expériences ont toutes été positives, ce qui m’a permis non seulement de grandir professionnellement, mais aussi de développer ma clinique et de créer un réseau d’amis précieux à travers le monde.